Œnogastronomie en Sardaigne

Œnogastronomie

La cuisine de la Sardaigne offre une très grande variété de produits gastronomiques.

Ils proviennent pour la plupart de la tradition agropastorale, mais également de l’attachement aux cultures locales et aux traces laissées par les nombreux peuples qui ont traversé l’île.

Ce sont des produits profondément liés à l’histoire, à la culture, aux rites du territoire et donc aux différentes périodes de l’année: les pains et les gâteaux qui se préparent au mois de Novembre pour les défunts, en Janvier pour Sant’Antonio, à Pâques, en hiver et au printemps, les plats sont liés au cycle du porc et du mouton. La cuisine rurale de Sassari, celle, marine de Castelsardo et Alghero, spécialisée dans la langouste, celle typique de Carloforte qui préfère le thon.

Ce qui, il y a encore quelques années était produit uniquement pour un usage familial est devenu un produit de haut niveau, selon la tradition: des pains typiques sont préparés au feu de bois par des petits laboratoires (le pain “carasau” en particulier). On trouve également d’excellents fromages de brebis, différents les uns des autres par leur qualité et leur affinage, la boutargue de mulet ou de thon, l’huile d’olive très renommée à la saveur consistante et le nougat. Un nombre sélectionné de restaurants et agritourismes permet de goûter les plats typiques, mais il existe également des repas en plein air (avec la fameuse “suppa cuata” ainsi que des repas avec les pêcheurs du Sinis.

Les vins sardes commencent également à être connus et appréciés par les passionnés. Des conditions particulièrement favorables permettent de produire des vins rouges robustes (cannonau et carignano), d’excellents vins à dessert (le nasco, la malvasia de Bosa, la vernaccia d’Oristano).

Les vins blancs sont excellents, parmi ces vins il faut rappeler le “Vermentino de Gallura D. O. C. G.”, produit par la fermentation d’anciennes vignes venues de la Corse, qui a trouvé en Sardaigne l’alliance idéale entre climat et terrain, pour nous offrir ce vin de qualité supérieur, au goût sec et intense.

“La route du vermentino”, avec la visite du musée du vin de Berchidda, est certainement un des itinéraires oenogastronomiques le plus intéressant.


Imprimer   E-mail